Ubuntu, je suis parce que nous sommes!

Partager cet article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
En voyant tout ce qu’a accompli le Centre lasallien Saint-Michel (CLSM) au cours des derniers mois, je suis infiniment reconnaissant envers les membres de mon équipe. Je suis choyé et privilégié de travailler avec des personnes qui partagent ma passion et sont prêtes à se dépasser pour le bien de notre communauté.
Ces derniers temps n’ont été simples pour personne. Pour les populations plus défavorisées, ils se sont avérés encore plus ardus. La situation à laquelle nous sommes confrontés a creusé les écarts qui entravaient le développement de ces communautés et révélé des injustices que nous n’aurions pas soupçonnées. Les habitants du quartier Saint-Michel ont vécu difficilement les contraintes liées à la pandémie. Elles leur ont rendu les tâches quotidiennes plus exigeantes et leur ont enlevé l’accès à certaines ressources clés, dont la connexion Internet pour certains. Je remercie chaleureusement chacun des membres de mon équipe, les responsables et coordonnateurs des programmes, tout le personnel et les bénévoles. Ensemble, nous sommes parvenus à nous unir afin d’adopter des initiatives pensées pour répondre efficacement aux nouveaux besoins de notre communauté. Par la distribution de paniers-repas à l’occasion du Barbecue du Directeur de cet été et du Réveillon lasallien; par le projet visant à donner accès à Internet sur la rue Louvain (qui compte six écoles sur une distance de moins de 300 mètres); par diverses initiatives éducatives, l’équipe du CLSM a su donner aux habitants de Saint-Michel ce dont ils avaient besoin.

C’est pour moi une chance d’être entouré de personnes qui ont à cœur les préoccupations et le bien-être des Michelois. Je sais que dans le futur, quelles que soient les épreuves qui se présenteront à nous, nous saurons, ensemble, y trouver des réponses adaptées et à la hauteur. Devant la détermination dont ont fait preuve les membres du CLSM, je suis fier et confiant face à l’avenir. Plutôt qu’un frein, les contraintes auxquelles nous avons fait face ont été source de motivation et de créativité. Conjointement, nous avons réinventé nos interventions, formulé de nouvelles actions, et répondu aux difficultés. Alors que les évènements évoluent, mon équipe et moi poursuivrons nos efforts collectifs; Saint-Michel peut compter sur nous.

Partager cet article
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Commentaires Facebook